Naturopathe énergéticienne, à Lyon et Toulouse. Bienvenue sur le site de Marielle BARBARA

Diététique chinoise et naturopathie

Diététique chinoise et Naturopathie.

 

Prévenir… la prévention est au cœur de l'énergétique en naturopathie et en diététique chinoise .yin-and-yang-145874__340

C'est pourquoi je vous propose un accompagnement en énergétique, lors des changements de saison, il s'avérera très bénéfique pour renforcer et aider le corps et ses organes à s'adapter à ces différents changements climatiques et fonctionner au meilleur de ses capacités.

La régulation interne (de notre organisme) est en rapport avec le principe central de la théorie taoïste. Toute chose née du vide et c’est du vide qu’est issue l’énergie qui meut l’univers. Le vide avec lequel un taoïste cherche à devenir intime, à fusionner, n’est pas liée au phénoménal, il le précède et l’engendre, c’est pourquoi on l’appelle “le vide”, “le non être”. Bien que la nature  du « vide » n’ait donc rien à voir avec les notions d’espace, de vide ou de plein, dans le concret cependant, le vide ressenti physiquement, la vacuité interne (les vacances de notre organisme),  lui permettent de rester au centre des événements. C’est pourquoi il est toujours recommandé, considérant ce principe, d’entretenir une part de vide dans biens des activités humaines. C’est une pratique de modération, extrêmement bénéfique, qui fait que l’on se retrouve toujours heureux d’obtenir moins qu’il n’est possible d’avoir !

Fashion girl with hair from fruits for your design

Les principes en alimentation selon la naturopathie et la diététique chinoise. 

Cette modération par le vide prend principalement deux aspects : Ne pas manger jusqu’à éprouver la satiété et jeûner régulièrement.

Toujours manger un peu moins que sa faim ou que son appétit, c’est garder un espace vide pour inviter le non-être à prendre place au centre du processus de transformation conduisant les opérations de digestion et d’assimilation. Biologiquement, cela permet aussi tout simplement aux organes digestifs de n’être pas toujours pleins, et donc de ne pas s’épuiser en s’activant sans arrêt pour assurer leurs fonctions. Car si le bol alimentaire remplit complètement l’estomac, celui-ci ne peut se vider complètement et renouveler son énergie propre avant la prochaine prise de nourriture. Ensuite, ce sont les intestins qui se retrouvent surchargés et qui n’arrivent plus à assimiler convenablement, d’une part, et à rejeter, de l’autre.
Ne pas manger jusqu’à plus faim est une attitude saine pour le quotidien, mais une autre pratique, toute aussi salutaire, est celle des régimes spécifiques d’intersaisons.

A la fin de chaque saison, l’énergie du mouvement lié est normalement épuisée et doit laisser la place à celle du mouvement suivant.

On sait déjà que l’organisme reçoit les influx extérieurs d’une part par la respiration, de l’autre par l’alimentation. Mais si les poumons se vident automatiquement à chaque respiration, il n’en est pas ainsi des organes digestifs. Comme ne pas combler l’appétit est salutaire au fonctionnement quotidien des organes, ménager une période de vacances aux fonctions digestives et assimilatrices entre deux saisons est aussi extrêmement bénéfique. Cela permet à l’énergie du mouvement de la saison finissante de se dissiper complètement, dans les tissus et les méridiens, et ainsi de créer un vide dans lequel l’énergie de la saison naissante viendra prendre place naturellement.

Après un programme de diététique chinoise d'intersaison, la reprise de l’alimentation, avec des produits transmettant le nouvel influx saisonnier, permet à l’organisme de s’adapter au changement en douceur.

Selon les circonstances et les possibilités que l’on se donne, notre « régime d'intersaison » va durer  plus ou moins longtemps en fonction du tempérament de la personne , de son niveau de toxines à éliminées. Que la période que l'on s'accorde soit courte ou longue, il convient de passer ce temps dans un endroit calme et propre et dans un environnement aussi simple et naturel que possible. Il est conseillé de réduire l’activité physique au strict nécessaire. On veille aussi à ce que l’attention et l’intérêt ne se portent pas trop à l’introspection, mais plutôt à la perception d’une certaine vacuité interne, d’un vide pas seulement organique, mais aussi lié à la perception que l’on a d’habitude de soi. Le corps comme le mental peuvent être en cette occasion nettoyés de toutes sortes d’impuretés. L’écoute est surtout vers l’extérieur et on perçoit les changements dans la nature.
Un jour de « diététique ou mono-diète d'intersaison » permet parfois d’éviter que survienne un désordre soudain.

Deux jours sont un minimum pour l’énergie, valant un yin et un yang.

Trois jours valent pour la triade Ciel-Homme-Terre, et sera plus efficace.

Cinq jours sont en rapport avec la Terre et offrent de vraies vacances à l’organisme, permettant à l’énergie de Taî Yin de se régénérer et à celles de tout l’organisme de se revivifier.

C'est donc la période spécifique pour se familiariser avec les jus détox, les cures spécifiques( selon les tempéraments hippocratiques…) que l'on consommera de préférence sur les trois repas de la journée, et si on n'y arrive pas, au moins au petit déjeuner et au repas du soir.

Un clic pour en savoir plus sur la consultation et les tarifs .

Marielle BARBARA Naturopathe énergéticienne, à Lyon ouest et Toulouse.

Marielle BARBARA Naturopathe énergéticienne 06.88.28.84.56

Naturopathe, Bio-nutritionniste, Réflexologie plantaire, Fleurs de bach, Soins énergétiques

 

 

 

 

 

Réflexologie plantaire

Réflexologie plantaire

 

 

 

 

 

 

massage énergétique de bien être

Massage énergétique de bien être

 

 

 

 

 

 

Fleurs de Bach

Fleurs de Bach

 

 

 

 

 

 

Soins énergétiques Reiki

Soins énergétiques Reiki

 

 

 

 

 

 

 

Atelier cuisine Bio

Atelier cuisine Bio

 

Marielle BARBARA